Navigation – Plan du site

Dominique Baqué, Photographie plasticienne. L'extrême contemporain, Paris, Éditions du Regard, 2004, 288 p., ill. NB et coul., bibl., ind., 37 E.

Michel Poivert
p. 139-140

Texte intégral

r2r-img-401-1.gif Malgré ce désaveu des images, l'auteur propose, six ans après La Photographie plasticienne, Un art paradoxal (1998), un nouvel essai consacré à la photographie contemporaine. Reposant sur une actualisation des corpus et des thématiques abordés dans l'ouvrage de 1998, l'ouvrage tente une synthèse des différentes attitudes photographiques résolument inscrites dans le champ de l'art contemporain. Revendiqué comme «subjectif», l'exercice n'en est pas moins marqué par la virtuosité, tant les ¤uvres et les artistes évoqués sont nombreux et ont nécessité une répartition obligeant l'auteur à manier l'art des transitions. Chronique et analyse d'un champ artistique circonscrit à la photographie, l'ouvrage ne prétend pas au discours historien, il propose néanmoins un réel parcours à l'intérieur des thèmes et de l'iconographie photographique. Revenant sur les standards du commentaire critique des années 1980-1990 (le banal, le trash, l'intime, le non-lieu, etc.) l'auteur entend les dépasser en montrant les inflexions qui leur ont été apportées par la création du début des années 2000. L'ouvrage apparaît donc comme une nécessaire actualisation du volume de 1998. Sans revenir au contenu de ce dernier, la thèse de «l'entrée en art» et la proposition d'explication du paradoxe d'un art issu d'un médium documentaire en un art «plastique», le présent volume ne cherche aucunement à justifier le réemploi du qualificatif «plasticienne» qui semble tirer son autorité dans l'élargissement même de ce qu'il supposerait recouvrir. Le dernier chapitre fait ainsi une part importante à la notion de documentaire (Sekula, Pataut, Saussier ­ pour lesquels, parmi de nombreux photographes cités dans l'ouvrage, nous nous permettons de renvoyer les lecteurs aux propos mêmes des artistes publiés dans le Bulletin de la Société française de photographie), et rejoint le contenu de l'essai précédemment chroniqué.

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Poivert, « Dominique Baqué, Photographie plasticienne. L'extrême contemporain, Paris, Éditions du Regard, 2004, 288 p., ill. NB et coul., bibl., ind., 37 E. », Études photographiques, 15 | Novembre 2004, [En ligne], mis en ligne le 23 octobre 2004. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/401. consulté le 24 juin 2017.

Auteur

Michel Poivert

Articles du même auteur

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle