Navigation – Plan du site

Sur la chambre noire

On the Darkroom
Michel Campeau
p. 106-117

Résumés

Acteur et témoin d’un moment charnière dans l’histoire du médium photographique, au moment du passage de l’analogique au numérique, j’investis l’iconicité de la chambre noire à travers ses débris postindustriels. Interrogeant la notion d’endeuillement, qui est au fondement de mon travail, je propose un état des lieux à la manière d’un expert en sinistre, en quête d’indices retrouvés sur « le théâtre du crime ». Enquête profanatoire et sacrilège, défiant la disparition du spectre panchromatique et l’essor fulgurant de l’informatique, j’éclaire de plein fouet le calfeutrage de la lumière parasitaire, la mécanique des agrandisseurs, le bric-à-brac électrique, le zigzag de la plomberie, les conduits d’aération, l’éclaboussure des sels d’argent et le compte à rebours des minuteries. Prenant l’histoire de la photographie à témoin, mes recherches se veulent une contribution au rôle emblématique de la chambre noire en tant qu’espace de création sans équivalent parmi les technologies de reproduction des images.

Les photographies numériques de ce portfolio ont été réalisées à Berlin, Montréal, Bruxelles et à Paris. Le projet dans son ensemble comprend également des photographies de chambres noires visitées à La Havane, à Toronto, à Niamey, à Hô-Chi-Minh-Ville et à Mexico.

Ces travaux ont reçu le soutien financier du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec dont récemment la bourse de carrière Jean-Paul Riopelle.

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Campeau, « Sur la chambre noire », Études photographiques, 24 | novembre 2009, [En ligne], mis en ligne le 09 novembre 2009. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/2834. consulté le 18 novembre 2017.

Auteur

Michel Campeau

MICHEL CAMPEAU vit et travaille à Montréal où il a étudié à l’Institut des arts graphiques. Depuis 1971, il a présenté de nombreuses expositions individuelles et collectives au Canada, mais aussi en France, en Belgique, au Portugal et au Mexique. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques dont celles du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée canadien de la photographie contemporaine, du Musée d’art contemporain de Montréal et de la Bibliothèque nationale de France.Michel Campeau lives and works in Montreal where he graduated from the Graphic Art Institut. These works have been presented at a wide range of individual and collective venues in Canada, but also in Belgium, Portugal, and Mexico.These works have been collected by private and public collections, such as the Fine Art Museum in Montréal, the Canadian Museum of Contempory Photography, the Museum of Contempory Art of Montreal, and the French National Library.

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle