Navigation – Plan du site

Aby Warburg, Der Bilderatlas Mnemosyne (écrits complets, seconde partie, t. 1, sous la dir. de Martin Warnke, assisté de Claudia Brink), Berlin, Akademie Verlag, 2000, 140 p., ill. NB, 89,80 E.

Xavier Martel

Texte intégral

1Il aura fallu attendre plus de soixante-dix ans pour qu'enfin soit édité l'atlas d'images Mnemosyne, dernier ouvrage sur lequel travailla Aby Warburg (1866-1929) avant de mourir. Un ouvrage d'un intérêt majeur pour l'histoire de l'art en général, l'histoire de la photographie en particulier.

2L'édition des écrits complets du professeur Warburg, dont cet ouvrage n'est que le premier volume de la seconde partie (en tout, sept parties pour treize volumes), fournira enfin un ensemble théorique de choix pour l'histoire de l'art, ainsi qu'un corpus fort intéressant pour l'historiographie de cette discipline.

3L'explication des choix éditoriaux donnée par Martin Warnke est particulièrement claire et précise. Il en va de même pour le travail éditorial documentant chacune des quatre-vingt-deux planches suivies d'un index.

4Deux textes accompagnent cette édition raisonnée. Le premier est une lettre de Fritz Saxl présentant l'importance de l'ouvrage de Warburg, après la mort de celui-ci, aux édition B. G. Teubner à Leipzig. Le second n'est autre que la préface que Warburg destinait à Mnemosyne, elle est daté de 1929. Outre les textes, des reproductions photographiques des différents états des planches de l'atlas, ainsi que des vues de l'installation d'expositions didactiques dans la bibliothèque Warburg viennent appuyer la présentation du livre lui-même.

5Que vient faire ici l'histoire de la photographie ? Si l'on connaît désormais, grâce à l'ouvrage pionnier de Philippe-Alain Michaud (Aby Warburg et l'image en mouvement, Paris, Macula, 1998), les liens étroits que Warburg entretenait avec la photographie et le cinématographe, on voit ici, in vivo, l'utilisation qu'il en faisait.

6Cet ouvrage est composé de planches photographiques, elles-mêmes composées de reproductions photographiques d'oeuvres. Chaque planche est une manière de mettre en évidence, par thématiques successives, les liens qu'entretiennent les différentes oeuvres entre elles, aussi bien au niveau de la forme qu'au niveau du sens.

7Le type de représentation qui prime dans les reproductions est bien souvent le dessin, l'estampe ou la peinture. Il est cependant intéressant de noter la présence de photographies, de presse ou d'images publicitaires - particulièrement dans les planches "Église et État" (n° 78) et "Messe" (n° 79) (qui est à lire aussi bien comme messe en français, que comme rassemblement, foire).

8On voit, dans la juxtaposition de ces images, la réflexion en action, à l'instar des travaux actuels d'un cinéaste comme Farocki. Cet atlas d'images représente probablement un des premiers si ce n'est le premier ouvrage du genre. Nous attendons avec impatience les deux autres volumes de cette seconde partie : celui consacré aux textes se rapportant à Mnémosyne (dirigé par K. W. Forster), ainsi que celui consacré aux expositions (dirigé par U. Fleckner).

Pour citer cet article

Référence électronique

Xavier Martel, « Aby Warburg, Der Bilderatlas Mnemosyne (écrits complets, seconde partie, t. 1, sous la dir. de Martin Warnke, assisté de Claudia Brink), Berlin, Akademie Verlag, 2000, 140 p., ill. NB, 89,80 E. », Études photographiques, 11 | Mai 2002, [En ligne], mis en ligne le 18 novembre 2002. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/276. consulté le 21 septembre 2017.

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle