Navigation – Plan du site

Jean-Louis Gazignaire, Hubert Henrotte (dir.), Le Monde dans les yeux. Gamma-Sygma. L’âge d’or du photojournalisme

Paris, Hachette Littératures, 2005, 286 pages
Gaëlle Morel
Référence(s) :

Jean-Louis Gazignaire, Hubert Henrotte (dir.), Le Monde dans les yeux. Gamma-Sygma. L’âge d’or du photojournalisme, Paris, Hachette Littératures, 2005, 286 p., 21,50 €

Texte intégral

1Fondateur de Gamma (1967) et Sygma (1973), Hubert Henrotte est un des acteurs centraux de la période la plus florissante du photojournalisme : dans les années 1970-1980, grâce à une tradition historique et une situation géographique privilégiée, Paris devient la capitale économique de l’image de presse et Gamma et Sygma, les premières agences photographiques mondiales en terme de chiffre d’affaires. Avec la disparition des magazines illustrés américains Life et Look au début des années 1970, Paris-Match domine le marché mondial et apparaît dès lors comme un relais fondamental pour les agences.

2Comme d’autres avant lui, l’auteur n’évite pas l’héroïsation de certains photoreporters, comme Raymond Depardon ou Gilles Caron, et ne manque pas de saluer la mémoire de Roger Therond, célèbre rédacteur en chef de Paris-Match. La mythologie récurrente du photographe susceptible d’influencer le cours de l’histoire sous-tend ainsi tout le texte.

3Néanmoins, et c’est peut-être là que réside en grande part l’intérêt du livre, Henrotte expose de nombreux éléments qui vont à l’encontre des récits traditionnels, affirmant notamment qu’une agence de photographies est avant tout une entreprise économique. Il révèle ainsi l’importance des départements “people”, qui assurent la survie économique des agences – la plus grosse vente de Sygma ayant été réalisée pour une photographie représentant Lady Di. Henrotte montre comment les photographes, s’ils deviennent célèbres pour leurs images de guerre, partagent leur pratique entre des sujets d’actualité et des photographies de stars, adoptant parfois les méthodes de traque des paparazzi. Le “news” assure le prestige des agences et des photographes, ce que confirme l’ouvrage en ne publiant que des photographies d’actualité.

4Remettant en cause le mythe de l’auteur, le livre de Henrotte démontre également la part d’intervention réduite du photographe dans le travail de publication, les images et leur agencement étant choisis par l’agence et le support de presse.

5Les enjeux économiques constituent bel et bien le fil directeur de l’ouvrage, qui décrit les difficultés des agences à devancer les évolutions techniques pour répondre aux enjeux liés à l’informatisation et à la gestion des archives, à se démarquer de la concurrence en proposant des images différentes, à retenir les photographes pouvant être rachetés par des entreprises rivales et la nécessité pour une photographie d’être réutilisable, de circuler, de supporter l’épreuve du temps. Il insiste également sur l’obligation pour une agence d’entretenir de bonnes relations avec les magazines, les ministères et les attachés de presse des vedettes susceptibles d’organiser des scoops, comme la photographie de Brigitte Bardot sur la banquise manifestant contre le massacre des phoques en 1977. Enfin, l’auteur achève de démystifier la pratique du photojournalisme en justifiant la fabrication d’icônes en vertu d’un certain didactisme, tel l’enfant chinois tenant une bouteille de Coca-Cola devant la Grande Muraille en 1979.

6Le livre de Henrotte, tout en n’évitant pas les écueils propres à ce type d’ouvrage, constitue un témoignage intéressant sur une période et un sujet finalement peu étudiés par les historiens de la photographie. Presque malgré lui, l’auteur bouscule certaines légendes et permet ainsi d’envisager le sujet avec de nouvelles bases.

Pour citer cet article

Référence électronique

Gaëlle Morel, « Jean-Louis Gazignaire, Hubert Henrotte (dir.), Le Monde dans les yeux. Gamma-Sygma. L’âge d’or du photojournalisme », Études photographiques, 18 | Mai 2006, [En ligne], mis en ligne le 21 septembre 2008. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/2453. consulté le 26 avril 2017.

Auteur

Gaëlle Morel

Articles du même auteur

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle