Navigation – Plan du site

Mouna Mekouar, Christophe Berthoud, Roger Parry, photographies, dessins, mises en pages

Myriam Chermette
Référence(s) :

Paris, Gallimard/Jeu de paume, 2007, 197 p., ill. coul., bibl., chronol., 25 €.

Texte intégral

1Roger Parry, photographies, dessins, mises en pages, publié à l’occasion d’une exposition au Jeu de paume consacrée à cet artiste, rend compte, par la publication de plus de deux cents documents, de la richesse et de la diversité de sa production: photographies, dessins, montages, affiches publicitaires encore jamais mis à la disposition du public. Il a ainsi le mérite de compléter utilement les deux ouvrages consacrés jusque-là à cet artiste, qui n’exploraient que le début de sa carrière (Roger Parry, le météore fabuleux et Roger Parry 1932, Au-delà du mythe tahitien). Les deux textes liminaires, de Mouna Mekouar et Christophe Berthoud, éclairent ces images et leurs conditions de réalisation.

2En effet, Roger Parry, photographe, illustrateur, reporter, a produit des années 1930 aux années 1960 une œuvre multiforme et riche. De ses premières expériences aux côtés de Maurice Tabard, il retient une pratique originale de la photographie, faite d’expérimentations et de combinaisons multiples de l’image, qui marque le début de sa carrière. Il réalise ainsi des photographies publicitaires pour le studio Deberny-Peignot, des affiches et couvertures de roman pour la Nouvelle Revue française,avec une approche artistique de la technique – solarisation, montage, association d’objets improbables, mises en scène – qu’il met en œuvre pour produire des images à la fois poétiques et suggestives. Les mêmes ressorts se retrouvent dans les illustrations de Banalités de Léon-Paul Fargue, ouvrage remarquable qui réunit pour la première fois poésie et illustration photographique dans une édition de luxe.

3La seconde partie de sa carrière est davantage marquée par le reportage, qu’il soit exotique, avec l’Afrique, Tahiti et le Zuyderzée; ou d’actualité dans l’immédiat après-guerre, lors d’une brève expérience comme reporter pour le service photographique de l’Agence France Presse. Il renoue ensuite avec son travail d’avant-guerre et André Malraux, à l’origine du travail effectué sur Banalités, pour l’illustration de deux prestigieuses collections de Gallimard, “L’univers des formes” et “Les galeries de la Pléiade”. Il utilise alors toute son habileté technique pour traduire en images la pensée d’André Malraux, n’hésitant pas pour cela à modifier, couper, retravailler les clichés.

4Ce catalogue d’exposition présente donc l’intérêt d’analyser la production de Roger Parry dans toute sa diversité, avec une mention spéciale pour l’œuvre la plus connue de l’artiste, Banalités, dont Christophe Berthoud souligne le caractère exceptionnel. Il parvient ainsi à combler une lacune et à faire entrer le lecteur dans l’univers d’un auteur aujourd’hui encore peu connu.

Pour citer cet article

Référence électronique

Myriam Chermette, « Mouna Mekouar, Christophe Berthoud, Roger Parry, photographies, dessins, mises en pages », Études photographiques, 21 | decembre 2007, [En ligne], mis en ligne le 21 septembre 2008. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/1663. consulté le 25 septembre 2017.

Auteur

Myriam Chermette

Articles du même auteur

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle