Navigation – Plan du site

Paul JAY, Lettres de Claude Niépce à Nicéphore, 1818 à 1825, Chalon-sur-Saône, Société des amis du musée Nicéphore Niépce, 1995, 240 p., 115 ill. NB.

Brigitte Pertoldi

Texte intégral

1Paul Jay a déchiffré trente lettres inédites de Claude Niépce, envoyées de Londres à son frère cadet Nicéphore (du 29 octobre 1818 au 8 décembre 1825) et actuellement conservées au musée de Chalon-sur-Saône. La relation des expériences mécaniques de Claude y est prépondérante et l'invention de l'image photographique n'y est citée, souvent volontairement, que sous la forme d'allusions aux résultats obtenus par Nicéphore. Mais cette discrétion, dictée par la peur du pillage, ne doit pas décourager le lecteur qui apprend beaucoup sur le contexte dans lequel l'héliographie est élaborée.

2Cette transcription à l'état brut (qu'il est bon de compléter par la lecture des lettres de Nicéphore lui-même) ne constitue en aucune façon une édition critique: aucun travail n'a été effectué sur la langue (orthographe, ponctuation...) pour rendre le contenu des lettres compréhensible; ni appareil de notes, ni lexique des termes techniques, ni dictionnaire des personnes citées ne viennent guider le lecteur. Mais il s'agissait avant tout de rendre ces archives accessibles: la reproduction systématique des documents originaux en page de gauche invite à poursuivre le travail.

Pour citer cet article

Référence électronique

Brigitte Pertoldi, « Paul JAY, Lettres de Claude Niépce à Nicéphore, 1818 à 1825, Chalon-sur-Saône, Société des amis du musée Nicéphore Niépce, 1995, 240 p., 115 ill. NB. », Études photographiques, 1 | Novembre 1996, [En ligne], mis en ligne le 18 novembre 2002. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/109. consulté le 16 octobre 2017.

Droits d’auteur

© Etudes photographiques